L’épilation à lumière pulsée est une technologie qui devient de plus en plus populaire. Toutefois, elle n’est pas sans danger et peut poser de nombreux problèmes. Voici donc les principaux dangers qu’elle peut occasionner.

Des lésions cutanées

L’un des dangers les plus importants et fréquent et l’apparition de différentes lésions cutanées sur les zones que vous venez de traiter. Il peut par exemple s’agir de rougeurs ou de sensations de brulures, mais également de phénomènes plus gênants tels que l’apparition de croutes ou de cloques. En outre, c’est une technologie que vous devez éviter d’utiliser avec certains traitements médicamenteux, notamment ceux qui ont un effet photo sensibilisant, mais aussi avec l’utilisation de produits tels que l’autobronzant. Enfin, c’est un traitement qui est déconseillé aux femmes enceintes.

Attention aux yeux

L’épilation à lumière pulsée est une technologie qui peut être dangereuse pour les yeux. La lumière qu’elle diffuse peut en effet provoquer différentes lésions au niveau des yeux. Il est donc conseillé de l’utiliser avec précautions. Certains appareils peuvent devoir être utilisés avec des lunettes spécialisées, alors que d’autres disposent d’une sécurité. La fenêtre de flash doit alors être posée sur la peau pour que le flash soit activé. Cela vous évite de vous abimer les yeux en l’utilisant.

Protégez-vous du soleil

Lorsque vous utilisez la technologie de l’épilation à lumière pulsée, vous devez aussi vous méfier du soleil. Ce dernier s’avère en effet assez incompatible avec ce type d’épilation et vous devez vous assurer d’éviter de vous exposer au soleil de manière excessive, notamment juste avant ou juste après votre séance d’épilation. Toutefois, si vous n’avez pas le choix de vous exposez au soleil, assurez-vous de bien protéger votre peau en utilisant une protection solaire adaptée. Dans le cas contraire, vous pourriez augmenter le risque de brulures de la peau de manière assez importante.

Des problèmes de pigmentation de la peau

L’utilisation de ce type d’épilation peut également provoquer des problèmes au niveau de la pigmentation de la peau. Cela peut avoir des conséquences assez importantes et dénaturer la couleur des lésions précancéreuses. Dans ce cas, cela peut avoir comme conséquence d’empêcher la détection précoce des mélanomes. En d’autres mots, l’utilisation de l’épilation à lumière pulsée pourrait empêcher la détection d’un cancer de la peau dès ses premiers signes, ce qui ne permettrait pas de le soigner de manière optimale.

Des conseils pour limiter les risques

Il est tout de même possible de limiter les risques liés à l’utilisation de cette technique d’épilation. Par exemple, si vous décidez de faire vos séances vous-même, depuis votre domicile, vous devez vous assurer d’opter pour un dispositif agrée, dont le filtre répond aux normes européennes. En outre, avant de l’utiliser, assurez-vous de bien consulter les conseils d’utilisation et de les respecter scrupuleusement. Enfin, avant de commencer à utiliser cette technologie, nous vous conseillons de consulter un médecin, idéalement un dermatologue, qui pourra vous indiquer le niveau de risques que présente l’épilation à lumière pulsée sur votre peau. Cette dernière peut en effet varier en fonction de ses caractéristiques.